Rechercher

A l'ami

D'où vient ce journal ? D'un ailleurs. D'où viennent ces femmes ? D'une mystérieuse lignée. Qui sont-elles ? Personne ne le sait, pas même elles. Le connu ne les intéresse pas, c'est l'inconnu qui les aimante. D'où écrivent-elles ? De nulle part. D'un lieu où aucun pouvoir ni aucun savoir n'a jamais pu planter son drapeau, et ne le pourra jamais. Pourquoi écrivent-elles ? Certainement pas pour sauver le monde. Récupérant leur propre monde, les femmes du lundi sont les femmes de leur propre futur, la pointe d'une émergence sans preuve. Qu'est-ce qu'elles veulent ? Nous l'ignorons. Mais elles parlent, elles écrivent. Nous les avons rencontrées, voici leur écriture. Qu'est-ce qui règne entre elles ? La joie, la vie à faire exploser les planètes. Un merci infini au Nagual qui a créé l'espace et le possible pour les femmes de ce « 5ème » millénaire, et pour la vaste connaissance qu'il a semée, A notre ami, Luis Ansa, et au peintre, Gratitude à l'homme pour sa tendresse et sa patience. Un tendre baiser

Posts récents

Voir tout

Celui qui a écrit « l'enfer c'est les autres » n'a jamais vécu l’expérience du confinement. Entre nous, il aurait sans doute même rencontré des difficultés à le conceptualiser. De là à penser que je f

Ce pour quoi elle est sur terre et qui lui a été volé depuis des siècles. Ni l’endroit ni l’envers d’une définition. Ni la femme sauvage, ni la femme des origines. Ni la femme émancipée collée aux pro