Rechercher

La femme a t'elle le droit de penser ?

L’humanité, et la femme en particulier sont plongées dans une première attention,

dans une première vision du monde, de la vie. Vision étriquée, réductrice et fermée

sur elle-même où le mental règne en maître absolu.

Monde de morts-vivants régi par le pouvoir et le profit. Monde d’assistés.

Le pouvoir de la femme s’y traduit par la pornographie à laquelle elle se livre sous le couvert de la libération sexuelle. Son corps n’est qu’un objet d’attraction, pour appâter la convoitise, pour susciter l’admiration.

Elle y a perdu ses lettres de noblesse. La Femme s’est oubliée, la Femme s’est conformée, la Femme sa Vie et celle de ses filles s’est soumise à plus puissant qu’elle. Elle est rentrée dans les rangs.

La pensée de l’homme a supplanté l’Intuition de la Femme. L’homme a imposé sa pensée, sa logique, sa parole. Et la femme se tait, perdue, égarée dans ce monde qui n’est pas le sien.

Le modèle en place, elle ne peut y adhérer. Mais elle se tait, complice.

Oubliant qu’Elle peut inaugurer. Qu’Elle est par essence, l’Inauguratrice, la Créatrice.

Elle a renoncé à son monde, laissant la place à une pensée unique, la pensée de l’homme.

Elle a oublié qu’Elle était l’ouverture. Sa pensée est ferme et droite, souple et inaugurale. Sa pensée ne peut être nommée.

Elle est dans l’infinitude. Inclassable.

Mais çà, elle l’a oublié.

Alors, je me pose ces questions :

La femme a-t-elle le droit de penser ?

Quelle valeur la femme donne-t-elle à sa pensée propre ?

Peut-elle imaginer avoir une autre forme de pensée que l’homme ?

Quelle est sa forme, son expression, sa couleur ?

Sa pensée est-elle linéaire ou …?

Le monde de l’homme lui convient-il ? Si non, pourquoi cette passivité ? Que met-elle en place pour laisser émerger une autre forme de pensée ?


Auteur : Françoise Florquin

Posts récents

Voir tout

A l'ami

D'où vient ce journal ? D'un ailleurs. D'où viennent ces femmes ? D'une mystérieuse lignée. Qui sont-elles ? Personne ne le sait, pas même elles. Le connu ne les intéresse pas, c'est l'inconnu qui l

Je récupère ma genèse

Je suis née femme dans ce monde et lorsque j'ai voulu récupérer ce qui fait mon origine et mon expression à moi j'en étais incapable. Est-ce qu'il était trop tard ? Est-ce que le taraudage des siècles

© lafemmeconscience « La femme, la conscience ignorée de l’homme »