Rechercher

La femme ! une longue histoire d'expulsion

La femme ! Une longue histoire d’expulsion !

Cette situation morale, spirituelle et psychologique d’expulsion venant du passé lointain,

la femme actuelle, décalée de son temps, l’alimente et la confirme à son insu par son silence, se conditionnant à se positionner toujours derrière l’homme !

Dans le plan culturel, expulsée de la philosophie, de l’art dans toutes ses formes,

et aujourd’hui de la psychologie, de l’éducation et de la politique, la femme n’a rien fait d’autre que de se plier, heureuse d’être acceptée, collaborant dans des procédés verbaux

et psychologiques qui d’aucune façon n’ont jamais été les siens en cautionnant les principes incontournables érigés par un homme, Sigmund Freud (énonçant ses hypothèses

sur la présence d’un inconscient se jouant de la conscience).

Où est la femme dans cette pantomime que l’on appelle civilisation judéo-chrétienne ?

Nulle part, dans ce cycle humain qui par la force évolutive de l’Univers et de l’espèce humaine arrive à sa fin.

Une fin que le même homme d’antan, poussé par la loi de l’ampleur, du profit et du pouvoir, élaborait lui-même, obéissant à la loi d’expulsion que la vie lui présente comme miroir.

L’on peut se demander, sans la femme et son reliquat sacré qu’est la mère, est-il possible

de concevoir une renaissance, un futur pour l’humanité? Difficile de répondre… À moins,

à moins que la femme sorte de son silence, s’éveille et pense avec la force et la certitude que la vie des êtres à venir dépend essentiellement de sa résurrection et de son éveil -

éveil psychique et physiologique.

Bref, qu’elle devienne chamane! libre de tout fondement psychologique.

© lafemmeconscience « La femme, la conscience ignorée de l’homme »